BILAN

Un bilan final positif pour l’opération Papyrus

21 Fév 2020

Lancée en février 2017, l’opération Papyrus de régularisation des sans-papiers pour lutter contre la sous-enchère salariale et le travail au noir s’est terminée en décembre 2018. Elle a permis à 2390 personnes d’obtenir un permis de séjour, majoritairement des femmes travaillant dans le secteur de l’économie domestique à Genève. Au total, 3380 dossiers ont été déposés. Le dispositif, qui proposait également des mesures d’accompagnement dans les secteurs professionnels touchés par le travail au noir, a constaté 22% d’infractions de la part des employeurs. Dans les cas d’infractions au salaire, 79% ont été mis en conformité. L’opération s’est basée sur le cadre légal prévu par la loi fédérale sur les étrangers.

papyrus-geneve-maudet