RÉPONSES

Si le Canton fait une interprétation rigoriste de l’art.3.al.2 COVID-Cas de Rigueur, tous les établissements crées en 2020…

05 Mar 2021

Pierre Maudet répond à la question de Cyril, 36 ans : Si le Canton fait une interprétation rigoriste de l’art.3.al.2 « COVID-Cas de Rigueur », tous les établissements crées en 2020 seront inéligibles et feront vraisemblablement faillite. Nous proposons de calculer la perte par rapport aux mois d’ouverture 2020 et non par rapport à l’année 2019. Quelle est votre position sur ce point ?

Partager la vidéo