Skip to content

BILAN

Discours de St-Pierre

31 Mai 2018

Depuis plus de sept siècles, le gouvernement de Genève prête serment sous les voûtes tutélaires de la cathédrale Saint-Pierre. Le 31 mai 2018, jour de cérémonie républicaine, j’y ai évoqué la valeur de l’Histoire. J’ai également insisté, en tant que président du Conseil d’Etat, sur la responsabilité de ce qui est transmis aux générations futures. Comme la concrétisation du Léman Express, l’ouverture de la Nouvelle Comédie, la garantie d’infrastructures hospitalières de pointe et de hautes écoles parmi les plus performantes au monde. Mais aussi, une formation capable de répondre aux défis du numérique, l’inépuisable quête d’insertion sociale, une Genève internationale forte et un canton engagé sur le plan de l’innovation environnementale. Sans oublier, une dette allégée d’un milliard de francs en quatre ans et une économie saine, génératrice d’emplois.

J’ai rappelé à cette occasion que l’héritage de Genève, c’est l’union de ses diverses appartenances, géographiques, culturelles, toutes combinée à l’expression raisonnée d’un projet politique incarnant une volonté commune.

discours-st-pierre
Scroll To Top